Reconstitution d’un groupe de Thalassocnus yaucencis dont les fossiles proviennent des couches pliocènes la Formation Pisco (actuel Pérou), pour Eli Amson (paléontologue au MNHN). L’illustration décrit une activité de fouissage et nous renseigne sur l’environnement et l’anatomie de l’animal : la présence du groupe en eau peu profonde au sein d’un herbier marin, l’orientation des narines et de la tête, le rôle que jouent les mains dans l’alimentation (à savoir, arracher les rhizomes de plantes sous-marines similaires à la posidonie)…

 

L’observation de l’ossature de Thalassocnus nous montre non seulement qu’il était parfaitement adapté au milieu aquatique, mais également qu’il pratiquait la marche subaquatique (à la manière des hippopotames et des lamantins actuels).